Animal collectif

gamaniak_vrac-46_17

Un conte relate que, chargés de décrire une bête inconnue, trois aveugles affirmèrent avec conviction après l’avoir palpé, que l’animal était :

long, souple tel un serpent

massif et solide tel un pilier

vif et menu tel un fouet.

L’animal inconnu était un éléphant. Les aveugles avaient palpé une partie de son corps ( trompe, jambe, queue) et en avait déduit une réalité familière et erronée.

Il y a quelques semaines j’écrivais que la façon de regarder le monde détermine sa réalité. Si un alien devait débarquer chez moi aujourd’hui, je planquerai les journaux, j’éteindrai l’ordinateur pour l’emmener en balade à la mer, au musée ou dans les rues, juste pour flâner. Parce qu’il y a fort à parier qu’en lisant les nouvelles l’alien aurait une opinion peu flatteuse de l’humanité.

Nous ne sommes pas des cobayes impuissants qui jouent les figurants au services de quelques chefs cyniques, méprisants. Nous ne sommes pas des européens avides de s’en tirer quitte à voir périr les autres. Nous ne sommes pas des égoïstes narcissiques dilapidant les ressources parce que de toute façon « chacun sa merde ». Et nous préférons humer l’herbe verte que bouffer du Nutella.

Nous avons le choix de dire de vrais oui qui sonnent oui et des non définitifs. Oui à une économie/écologie à long terme. Oui à la solidarité entre les hommes. Oui à l’équilibre. Oui à l’éléphant tout entier.

La loi du plus fort est une loi de survie qui date des cavernes. C’est une loi primaire ( à plus d’un titre) qui ne se préoccupe pas de loi quantique du « tout relié ». Le plus fort gagne et les légions de plus faibles végètent ou crèvent.

Depuis nous avons évolués, nous avons pris en conscience, en réflexion, et nos choix découlent du collectif. Et l’inverse aussi. Le collectif génère les choix individuels.

Aujourd’hui on est arrivé à une croisée des chemins. Nos choix risquent d’être déterminants parce qu’on a tant tardé qu’on a généré des systèmes ingérables. C’est de chaque individu observateur (et créateur) d’une réalité voulue que le collectif se bâtira. Un monde nouveau où les aveugles pourront imaginer le tout à partir d’un bout d’éléphant.

et toc!

Publicités

Une réflexion sur “Animal collectif

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s