Les jeux du Stade (et le retour de Poussin, le mioche qui sommeille en nous)

mondial

Avant on avait les jeux du Stade. Et entre deux compèts, on regardait mourir des hommes, dévorés/empalés/éventrés parce que c’était palpitant, faut dire  que ceux qui agonisaient étaient prisonniers de guerre ou esclaves (un esclave, poussin, c’est comme quelqu’un qui aurait les droits d’un bœuf au champ ou d’un canapé dans ton salon. Tu peux le faire bosser comme tu veux, l’acheter, le vendre, t’asseoir dessus et même l’abîmer, c’est toi qui vois…)

 Avant on avait une morale à géométrie variable, le monde marchait au rythme des puissants et les faibles acclamaient, sauf quelques rebelles mais les héros font rarement de vieux os (non poussin, on est pas chez Disney, le Spartacus il a fini  en bouillie vu que c’était un esclave en fuite)

Avant on érigeait des édifices sacrés ou des châteaux forts et parfois on emmurait des gens vivants dans les fondations, des femmes surtout, par superstition. L’agonie, ça portait chance, faut croire. (à priori la coutume est passée, tu peux remettre ta jupe, poussin…)

Avant on bâtissait des pyramides et forcément, vu l’outillage de l’Égypte ancienne, ça coûtait quelques milliers de travailleurs non syndiqués. Mais c’était pour la bonne cause de Pharaon.

Enfin tout ça c’est de l’histoire ancienne, pas vrai Poussin? Parce qu’aujourd’hui on croit à la fraternité, surtout en Europe. Aujourd’hui les temps ont changé, on a une conscience. Et plus de pharaons. On a la télé et l’Audimat et le truc qui s’appelle Mondial de foot. Et la Fifa qui organise et qui décide quel pays va inviter les autres à jouer et je te prie de croire que pour monter un dossier il vaut mieux avoir des arguments et/ou beaucoup d’argent, parce qu’à la Fifa ils aiment le foot. Et les stades-pyramides tout neufs. Et les hôtels de luxe et les Phara… (j’rigole poussin!)

La Fifa, pour 2022, elle a désigné le Qatar, un pays bâti sur des mirages et des dollars. On dirait une blague Carambar, je sais, mais en vrai c’est moins drôle, poussin.

Tout a bien commencé (au début). Par des hôtels de luxe et des poignées de mains. Et de l’embauche d’ouvriers. Pas des esclaves, poussin, vu qu’on les paie. Un peu moins en pays Qatar qu’à Garges-lès-Gonesse mais c’est la loi du principe é-co-no-mique ! Non poussin, y’a pas de CGT au Qatar. Ils ont la clim, les chameaux, des piscines pour étalons de courses mais pas de CGT, c’est con pour eux. Et puis « ouvrier népalais » c’est pas esclave, pas tout à fait, poussin, je t’explique, c’est un peu comme si tu jouais à l’esclave. Un jeu qui fait : « je te pique ton passeport, je te fais bosser dans des conditions mortelles mais primo je te paie 200 euros le mois pour 12 h de boulot par jour au soleil, petit veinard, deuzio si t’es pas mort à la fin du chantier tu peux rentrer chez toi, et avec un peu de bol t’auras bien économisé 50 ou 100 euros sur un an, quand t’auras réglé la facture hébergement collectif et celle de ton Pôle Emploi Népalais! (non poussin, c’est pas pareil là-bas, c’est pas nationalisé le chômage) Tertio, c’est des entreprises Internationales et Mondiales de BTP qui te sous-traitent, Monsieur-trop-la-Chance ! Ouais ! Carrément ! Des qui ont la CGT dans leur bled. Mais pas chez nous-au-Qatar. Chez nous y’a du soleil, chouette, non? Toute façon t’as pas de boulot au Népal alors… « 

Pourquoi tu pleures, Poussin ? Parce que tu sais pas quoi faire de ton ptit cœur? A cause des morts de Pâques? Pour le Kenya je dis pas. Et la Syrie. Et les massacres-dans-le-Monde… C’est vrai qu’à part boycotter la guerre et ton Marchand d’armes préféré, je vois pas trop. Mais pour les quelques milliers d’esclaves-pour-de-faux tombés comme des vestales dans un jeu de foot, tu peux toujours faire un truc, Poussin. Un truc tout con. Un truc tout individuel. T’allumes pas ton poste télé quand ils passeront le Mondial. Tu emmerdes l’Audimat. Et la Fifa. Et les entreprises Mondiales qui Sous-traitent. Et les puissants qui ferment les yeux (sauf quand y’a but) même si tu aimes le foot plus que tout. Plus que ta vie. Parce qu’alors il faudra penser que sous les pelouses vertes en peau de synthétique, sous les gradins climatisés, sous les vestiaires de Ronaldo, Zlatan,Messi, Neuer et tous les meilleurs joueurs du monde y’a des os d’esclaves pour rire.

Publicités

2 réflexions sur “Les jeux du Stade (et le retour de Poussin, le mioche qui sommeille en nous)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s