Balkany, Poussin, et les petites anomalies qui font tâche

Ménage-10-Façons-de-se-Faciliter-la-Tâche

 

Aujourd’hui, dans un souci de Paix et d’Harmonie, on évitera les sujets à Grandes Tirades sur les Casseurs qui cassent et les policiers qui cognent (pas tous, évidemment, Poussin, on est en France démocrate, seulement les gros distraits qui se gourent parfois dans le feu de l’action en voulant choper des casseurs à cagoules genre « Tu me vois pas », et qui, à la place, attrapent des gens au pif : étudiants, jeunes trop jeunes, vieux-ne-faisant-pas-son-âge, gars à tête de CGtiste tendance moustachu (très couru à gauche, la moustache, Poussin) journaliste free-lance genre infiltré, etc, la liste est pas exhaustive.

Pour détendre l’atmosphère, on va plutôt causer Balkany et anomalie (ça rime, Poussin, mais pas sûr que cela ait un lien de cause à effet. A moins que…)

117 millions indument dépensés  = anomalie de gestion, en politique. (Parfois, les euphémismes ont du bon)

Steak volé= un mois de prison ferme, en France-qui-en-a-marre des détourneurs de biens privés.

Bon, je sais, c’est moche de tirer sur des ambulances avec des comparaisons pourries. En même temps, Poussin, le Balkany, il a pas exactement la tête d’un samaritain qui courrait comme un dératé pour aider son prochain. Et si c’était une ambulance, elle aurait les pneus chromés de diamants (à ce propos, si tu veux frimer, tu peux toujours te fournir chez  Z Tyre ; le jeu de quatre pneus sera à toi pour la modique somme de 530.000 euros !)

Bien sûr, c’est une métaphore, Poussin.

Passons plutôt à la question quizz : si tu étais soupçonné d’abus de biens sociaux et autres détournements sympas, que tu étais un homme public/politique/élu et que tu te représentes à l’investiture de ton parti (au pif les républicains avec majuscule, mais ça m’enquiquine alors j’en mets pas) bref, si tout ça-etc,  aurais-tu une chance de la décrocher, ton investiture, dans un pays où tout le monde râle après les détournements, les traitements de faveurs, les niches fiscales, les privilèges, les politiques et les Tous pourris ?

Réponse vraisemblable : Non, aucune, pas la queue d’un Mickey. Les concitoyens ne sont pas si naïfs (euphémisme, Poussin ;)) Y’a des idéalistes, des râleurs, des cohérents, des réalistes-cyniques qui sentent bien que le vent tourne, des calculateurs qui calculent bien que ça finira par coûter cher aux contribuables Levalloismachin chose, et un tas d’autres gens qui n’en pensent pas moins. Pas en France avec cette révolte qui gronde, ces rêveurs qui  restent debout la nuit, les électeurs qui en ont marre de payer trop d’impôts pendant que des grosses sociétés se dorent la pilule à Hawaï (métaphore pour paradis fiscal) ou ces Cgtistes qui rappellent un peu trop au gouvernement qu’il est à Gauche, à moins que la dérive des continents ait encore frappé…

Réponse réaliste : ben si. Investi monsieur B, congratulé, écouté, réélu, tout ça au principe de la présomption d’innocence. Évidemment, Poussin, la présomption c’est l’argument pour la façade. Un bon gros principe genre ravalement vite fait bien fait, du vernis que tu éviteras de rogner, merci, on est pas au PMU et ça part au grattage!

Les autres raisons, les vraies, celles du dessous, sont politiciennes. Et là, t’as tout dit, Poussin. La raison politicienne est en train d’expliquer le Monde à tout un pays et pour tout un tas de sujets. C’est un peu comme la javel, c’est universel et ça désinfecte. Sauf que la raison politicienne commence sérieusement à virer au concept de ma grand-mère (cf : je parle des trucs éculés, genre : les filles c’est mauvais en maths, les garçon ça pleure pas, le baume du tigre ça te soigne une pneumonie, etc.)

Alors, à force (forcément) on finit par se demander…Tous ces braves politiques, élus ou pas,  et probablement pourvus  d’un QI  très impressionnant,  ont peut-être confondu réalisme et réalité. Hey, les gars, le dico c’est pas fait pour les chiens ! Y’a même des philosophes de votre glorieuse jeunesse à l’Ena qui ont dû en causer!

Réalisme politicien = la Fin justifie les moyens.

Réalité, selon Wiki = l’ensemble des phénomènes considérés comme existant par un sujet conscient. En gros, les choses perçues par le gars lambda, qu’il soit politicien, charcutier-traiteur ou danseuse au Crazy Horse.  Ou, si tu préfères, les perceptions concrètes par opposition à ce qui est rêvé (genre, un monde où tout le monde s’aime et partage  « les anomalies ».)

En même temps, n’en déplaise à Wiki qui se méfie des rêves, si on tend l’oreille entre deux fracas de pavés lancés par des crétins, on l’entendra arriver la nouvelle réalité. Rêvée ou espérée, elle est nécessaire, vitale, et elle parle du Monde et des hommes que nous sommes, avides d’équilibre, de justice, d’amour et d’eau fraîche.

Tu as remarqué, Poussin ? (intervention métaphorique 😉 ) Ceux qui crient le plus fort que rien ne change jamais sont rarement ceux qui tentent quelque chose. Et il y en a des trucs à bricoler au lieu de se péter les cordes vocales en gueulant « tous pourris » !  Faire du bénévolat, signer des pétitions, s’engager, défiler (sans moustache), sourire à son prochain, cultiver son jardin…

Ou déposer dans l’urne un bulletin tout con qui dit « Non, merci, pas cette fois ! »

Publicités

2 réflexions sur “Balkany, Poussin, et les petites anomalies qui font tâche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s